Impression PDF

Libre expression (Terre et Mer N°90 - Avril 2017)

La Majorité : Ensemble vers Guidel 2020

Interrogés chaque année lors de la journée de rencontre qui leur est consacrée, les nouveaux arrivants sur notre commune expliquent souvent leur choix de vivre à Guidel pour 3 grandes raisons :

  • La grande qualité du cadre de vie et sa prise en compte pour la collectivité
  • Le large éventail des services à la population
  • La richesse de la vie culturelle et associative sur notre ville

Aujourd’hui, confrontée aux impératifs d’une gestion budgétaire rigoureuse et soucieuse de continuer à agir dans le but d’apporter les meilleurs services à notre population, notre équipe municipale a pris quelques décisions importantes pour la poursuite de son action au service de tous.

Tout d’abord, l’actuelle école maternelle de Polignac, aujourd’hui à l’étroit dans ses locaux, sera bientôt fermée pour être transférée dans un équipement d’une dizaine de classes sur le site de Prat Foën.
Cette initiative qui favorisera le regroupement, dans un même endroit les écoles publiques primaire et maternelle, limitera les déplacements quotidiens de nombreux parents pour la conduite de leurs enfants, à l’école. De plus, elle entrainera une extension du restaurant scolaire. Enfin, elle nécessitera la réalisation de travaux de voirie et de réaménagement de ce site appelé à devenir un lieu, encore plus
important de notre vie quotidienne.

Diverses démarches sont par ailleurs engagées, pour y favoriser l’utilisation d’énergies renouvelables. Espérons qu’elles aboutissent. Bref, on le voit bien, il s’agit là, pour nous,d’un investissement majeur (plus de 5M€), que nous réussirons pour notre avenir et celui de nos enfants.

Ensuite, le soutien permanent que nous apportons aux nombreuses associations locales a été confirmé. N’étant plus basé sur la seule attribution de subventions, mais se traduisant désormais sous d’autres formes (assistance technique et matérielle pour de nombreuses manifestations, aide administrative pour la réalisation de documents), il vient témoigner de la grande importance que nous accordons aux quelques 150 associations de notre ville. Agissant dans les domaines culturel, sportif, social, environnemental, dans diverses formes d’entraide et de solidarité et ces associations constituent le ferment de notre “vivre ensemble” si riche et envié de beaucoup.

Tous ne semblent pas encore convaincus du bien-fondé de ces actions par notre équipe, cela nous montre qu’il reste encore bien du travail à faire pour ouvrir les yeux des uns et des autres sur la bonne qualité de ce qui est aujourd’hui réalisé, par notre équipe municipale, pour le bien-être de tous.

Les élus de Ensemble vers Guidel 2020


Guidel Autrement 

Soutien aux associations et nouveau groupe scolaire : copies à revoir !

Ce fut un premier conseil municipal difficile pour notre nouveau maire, et très long, en raison de profonds désaccords.Nous avons exprimé au cours de cette séance des inquiétudes et des interrogations sur l’incohérence de certains éléments financiers.

Comme l’an passé, les associations sont à nouveau mises à rude épreuve. Le montant des subventions (hors convention) s’élèverait en 2017 à environ 50 000 € avec une baisse de plus de 20% sur les deux dernières années. Dans le même temps, les recettes de fonctionnement de la ville ne diminuent que de 4%. Il ne s’agit donc pas, comme voudrait le faire croire l’équipe majoritaire, d’économies contraintes par la baisse des recettes mais bien de priorités politiques que nous ne partageons pas. Enfin, la reconduction de subventions versées à des organismes extérieurs paraît contestable.
Certains d’entre-eux disposent de financements publics ou de placements bancaires importants. Cette pratique met en cause la pertinence, voire l’équité des critères d’attribution.

Il est donc urgent d’en finir avec cette baisse continue des subventions aux associations. Il est également nécessaire de remettre à plat la politique d’attribution des subventions pour fonctionner sur un mode “accompagnement de projets”. Le saupoudrage actuel nuit à l’efficacité du dispositif. La municipalité doit mieux soutenir et plus équitablement le monde associatif. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.

Le projet de nouvelle école maternelle a été également examiné. Beau projet, attendu depuis plus de 20 ans ! Peu de dossiers auront fait couler autant d’encre et fait travailler autant de bureaux d’études, avant qu’une décision ne soit prise. Nous touchons donc au but et nous nous en réjouissons avec, malgré tout, une inquiétude.
C’est une école à 8 classes qui a été soumise à l’approbation du conseil alors qu’à la prochaine rentrée, l’école maternelle actuelle en comptera 10 ! Une structure déjà trop petite alors même que la première pierre n’a pas été encore été posée. En février 2015, nous avions alerté, en vain, sur un dimensionnement qui ne correspond pas à l’évolution envisagée de la population et donc aux probables effectifs scolaires. Notre appréciation des besoins était la bonne. A cela s’ajoute une dérive des coûts puisque l’estimation du projet est passée de 3, 234M€ TTC (novembre 2015) à 5, 335M€ TTC (mars 2017).

Nous nous sommes donc abstenus sur le projet présenté. Nous avons réaffirmé l’urgence de lancer les études d’extension à 10 classes, afin qu’à la rentrée 2019, l’école soit en mesure d’accueillir les élèves dans de bonnes conditions. Nous serons tout particulièrement vigilants sur ce point comme sur celui du respect du planning des réalisation. Le projet risque d’engendrer des désagréments durant la
phase de travaux. Une information doit être assurée à l’intention des familles et des riverains, comme des réunions publiques, au démarrage puis de manière régulière.

Les élus Guidel Autrement : Robert HENAULT, Laure DÉTREZ, Maurice LE TEUFF, Michelle DAVID, Pierre Yves LE GROGNEC

Plus d’informations sur : www.guidel-autrement.fr
Facebook: Guidel Autrement


Unis pour Guidel

Déménagement du Super U une bonne affaire ? Pas pour les Guidélois

Nous avions en son temps donné notre accord pour le transfert de la station-service qui impliquait également celui de la location de véhicule et de la station de lavage. Aujourd'hui, c'est tout Super U qui semble vouloir quitter le centre-ville.

Même si nous comprenons les impératifs de rentabilité d'une telle structure, nous sommes aussi conscients de ce que ce déplacement peut provoquer sur le commerce guidélois. Traverser le bourg était une obligation pour faire ses courses, ce ne le sera plus et avec la rocade il ne sera même plus nécessaire d'y venir. C'est tout le commerce guidélois qui souffrira. Les premiers étant bien sûr ceux qui ont choisi
de s'implanter tout à côté.

N'oublions pas aussi les particuliers qui ont fait le choix d'acheter en centre-ville pour la proximité de leur logement avec cette grande surface, argument qu'utilise en ce moment le promoteur chargé de commercialiser la future ZAC de la Saudraye.
La Place Le Montagner a mis 20 ans avant de renaître au précédent transfert. Que feront les commerces guidélois s’ils ont à vivre la même chose en ce moment ? Ils n'ont certainement ni le temps, ni la trésorerie pour patienter. Et une banque ou une assurance ne sont pas un commerce.

1995 c'est aussi l'arrivée de l'équipe municipale en place, dans un climat où beaucoup de Guidélois reprochaient à votre prédécesseur d'avoir autorisé le transfert de l'Unico de l'époque.

Les élus du groupe Unis pour Guidel : Caroline Pecchia-Bouhourd,  Pierrick Le Dro
Vos réflexions et informations : nouvelelanpourguidel(@)gmail.com


Guidel Nouvel Horizon

Bilan à mi-parcours


À mi-mandat François Aubertin a quitté ses fonctions de Maire, laissant à Guidel beaucoup de projets en cours, socle de son programme, mais aussi nombre de questions et d’incertitudes quant à leur réalisation.

En effet, ZAC Centre et de la Saudraye, Infrastructures de Kergroise, Centre de Secours et d’Incendie, Ecole Maternelle de Prat-Foën, Contournement Est etc, sont autant de chantiers ambitieux dont la réalisation était prévue et budgétée jusqu’à 2020. Or, les Finances de la Ville, dans la situation actuelle, ne permettront pas de tels investissements dans ce délai. Et puis, dans la précipitation et sans concertation, l’ancien Maire engageait, in extremis avant son départ, la commune dans une nouvelle modification du PLU pour le transfert du Super U aux Cinq Chemins. Un projet discutable aux contours incertains, alors que le Centre-ville pâtit déjà d’un manque de commerces.

Notre nouveau Maire Jo Daniel a la charge de reprendre ce labeur. Je pense à titre personnel qu’il était dans la municipalité le mieux placé pour ce faire. J’assume à ce titre mon vote en sa faveur et lui souhaite bon courage pour ces défis qui s’annoncent !

L'élue du groupe Guidel, Nouvel horizon : Virginie Robin-Cornaud
06 83 58 00 46, virginie.rc56(@)gmail.com