Impression PDF

Libre expression (Terre et Mer N°96 - Octobre 2018)

La Majorité : Ensemble vers Guidel 2020

Une équipe fortement mobilisée

Discrètement et sans tapage, l’équipe du groupe majoritaire au sein du conseil municipal reste toujours fortement mobilisée sur tout ce qui concerne la ville de Guidel et la vie de ses habitants (tes). En cette période de rentrée, au-delà des habituelles préoccupations liées aux questions scolaires, à l’organisation des activités de loisirs, de nombreux sujets aux conséquences importantes pour notre vie quotidienne mobilisent les élus (es).
Parmi les plus importants, on peut citer :

L’engagement dans la modification n°5 du PLU. Elle va concerner directement la reprise, sous une forme différente, du projet d’agrandissement du magasin Super u. Après le rejet par les CDAC et CNAC du projet de transfert de ce magasin vers l’extérieur de Guidel, il importe désormais d’aborder son agrandissement sur le site actuel. Le projet envisagé portera donc sur deux opérations complémentaires : le transfert vers les cinq chemins de quelques activités (station de lavage adaptée aux camions, location de véhicules, création d’un local de 1500 m2 devant servir de réserve…) et l’agrandissement sur place, à partir des espaces libérés, du magasin, de la
station-service, des zones de stationnement dans un parking aménagé sur deux étages.
ces questions qui constituent l’objet de la modification demandée feront, nous le savons, l’objet de nombreux échanges, lors de leur présentation, puis de l’enquête publique et des diverses réunions qui suivront. comme toujours, les élus concernés seront là pour répondre aux uns et aux autres et apporter à tous (et toutes) les réponses appropriées.

Le programme de création d’un nouveau terrain de rugby. Inscrite dans l’opération de restructuration du complexe sportif de Kergroise, la construction d’un terrain de rugby sur ce site va entrer dans sa phase préparatoire. Élaborée pendant plusieurs mois en concertation avec les sportifs concernés, cette opération d’un montant prévisionnel de 722 000 € HT va désormais mobiliser, de manière plus intense, les membres de la commission des sports et surtout les adjoints aux sports et aux travaux qui y sont impliqués depuis longtemps.

La poursuite des travaux sur le site de Prat Foën. Élément majeur de notre programme de mandature, la reconfiguration complète du site de Prat Foën (construction d’une nouvelle école, agrandissement du restaurant scolaire déjà sur place, refonte des voies de circulation et du stationnement…) est à ce jour bien engagée. Elle mobilise déjà, de manière importante et continuera à le faire tout au long de l’année, les adjoints aux travaux et aux affaires scolaires, ainsi que les membres des commissions compétentes.

Le soutien aux activités économiques. Abordée dans la page centrale de ce terre & mer, notre implication dans un soutien aux activités économiques et commerciales à Guidel centre, Guidel plages et sur les zones d’activités nous a fortement mobilisés cet été et continuera à le faire. cela semble avoir été payant, au regard des résultats obtenus, notamment vis à vis de la bonneterie Le Minor dont le départ pour une éventuelle installation sur une autre ville n’est plus évoqué. Tout semble en place aujourd’hui pour que cette entreprise puisse prendre un nouveau départ, tout en restant fortement enracinée à Guidel.

La déchèterie. Insuffisante dans ses dimensions, difficile dans son accès, la déchèterie est devenue, depuis plusieurs mois, une cause d’insatisfaction pour les usagers dont elle ne répond plus aux besoins et une source de danger sur la voie communale.
Face à cela, les démarches auprès de l’Agglomération, dont c’est une compétence, se sont intensifiées et commencent à porter leurs fruits. Du point de vue administratif et financier tout d’abord puisque ce projet d’agrandissement figure désormais sur la programmation 2019 de l’Agglomération et que son financement est inscrit sur les budgets prévisionnels 2019-2020. Du point de vue technique ensuite où sa réalisation, qui entraînera le déplacement sur un autre site de la commune de la plateforme de compostage nous impose un autre mode de gestion et de fonctionnement. Cela ne permettra sans doute plus d’accepter les déchets verts des artisans locaux, comme nous le faisions aujourd’hui. Des solutions devront donc être recherchées avec eux. Ce projet d’une grande utilité et sur lequel on est fortement mobilisé, avance lentement et on l’espère sûrement.

On le sait, l’engagement d’actions politiques locales, au service de la population, s’inscrit généralement dans des perspectives de “temps long”, et se pratique avec constance mais dans une certaine discrétion. Cette bonne manière de faire caractérise bien l’engagement permanent des élus du groupe “Ensemble vers Guidel 2020”, toujours au service des guidéloises et des guidélois.

Les élus de la majorité
“ENSEMBLE VERS GUIDEL 2020”


Guidel Autrement 

L’Agenda 21 file un mauvais coton

L’Agenda 21 est un programme politique qui vise le développement durable du territoire.

Il se traduit par un plan d’actions, périodiquement évalué et renforcé. Celui de Guidel est moribond. Faute de volonté ou d’ambition, il tombe dans l’oubli. Alors qu’il relève d’une démarche continue, rien ne se passe depuis le premier semestre 2017. Ainsi, la rédaction d’un nouvel Agenda couvrant la période 2017-2021 aurait du être engagée.

Comment en est-on arrivé là ? Le changement de maire en Février 2017 a entraîné une nouvelle répartition des dossiers au sein de l’équipe municipale et la “transmission” n’est manifestement pas passée dans tous les domaines.
Outre l’absence d’engagement de la municipalité, la relance de l’Agenda 21 posait un problème de méthode. Sa version initiale, en vigueur sur la période 2008-2015, était en grande partie calée sur les projets municipaux majeurs : PLU, ZAC multi-sites, galerie marchande, sémaphore, et extension du port de plaisance.
Dans ces conditions, l’Agenda 21 servait de résonance pour ces dossiers et n’avait pas une dynamique propre.

La période suivante ne pouvait être reprise sur la même base. des engagements de continuité ont été pris lors de la campagne municipale 2014. Il était affirmé que toutes les actions municipales seraient inscrites dans une démarche globale de développement durable au sein d’un Agenda 21 à labelliser.
Aujourd’hui encore, sur le site de la commune, l’Agenda 21 de Guidel est présenté comme une réelle plus-value, tant par ses réalisations que par la forte sensibilisation exercée auprès des élus et services municipaux, des partenaires associatifs et de la population.

Il n’a manqué qu’un peu d’énergie, de détermination et de savoir-faire. en décembre 2016, une réunion de réflexions prospectives animée par un représentant de la DRÉAL de Bretagne la mobilisé une quarantaine de personnes.
Cette séquence d’échanges riches et variés a été suivie de 2 ou 3 réunions d’évaluation.
Depuis, plus rien.
La participation citoyenne est un élément déterminant de la démarche Agenda 21. Alors qu’il aurait fallu mobiliser les énergies, l’absence d’outils de communication a été pénalisante : pas de réunions publiques, pas de moyens d’expression dédiés (courriers, boîtes à lettres, enquêtes, questionnaires). Ceci explique que la démarche fait flop !

Cette pratique est regrettable au moment où nous connaissons les effets du réchauffement climatique et son lot de catastrophes naturelles, l’effondrement de la biodiversité, la pollution des sols, de l’eau, de l’air…. chaque collectivité, chaque citoyen doit nécessairement adapter son comportement au profit des générations futures. Le principe “Penser global, Agir local” demeure valable pour s’engager sur notre avenir commun.

Les engagements des citoyens, au titre de l’Agenda 21 ou encore dans le cadre de l’Observatoire pour la Vie Locale, doivent être réellement pris en compte par l’équipe municipale. en la matière, la démarche ne se satisfait pas “d’arrêts sur images”.

Les élus Guidel Autrement : Robert HENAULT, Laure DÉTREZ, Maurice LE TEUFF, Michelle DAVID, Pierre Yves LE GROGNEC

Plus d’informations sur : www.guidel-autrement.fr
Facebook: Guidel Autrement


Nouvel Élan pour Guidel

Quels commerces pour Guidel-Plages !

Nos craintes, qui faisaient sourire les élus de la majorité hier, pourraient bien les faire pleurer demain, ce que nous avions prévu se réalise, malheureusement : les commerces du rez-de-chaussée des terrasses de Kerbrest ne seront pas des commerces alimentaires. La première cellule n'est axée que sur le tourisme, la vente de “souvenirs en tous genres” et on peut, d'ailleurs, se poser la question de sa pérennité, du fait de la saisonnalité de cette activité. Une affichette annonce sur une autre cellule “Ici bientôt une agence immobilière”, il ne manquerait plus qu'une banque...
de là à penser que ces locaux n'abriteront plus demain que des professions tertiaires. Une fois de plus, nous regrettons donc que la commune n'ait pas gardé la maîtrise de ces emplacements. Rlle aurait pu les louer à des jeunes pour débuter, ou faire en sorte qu'une alimentation y prenne place... Elle aurait aussi gardé ainsi quelques “bijoux de sa couronne”.
Le maire avait pourtant demandé, en réunion publique, de faire un bon accueil à ces nouveaux commerces. et des discussions avec des grandes enseignes pour une implantation à Guidel-plages avaient été annoncées.
Elles n'ont pas abouti.
L'investissement de nos élus pour le commerce à Guidel-Plages est-il suffisant ? une activité commerciale est indispensable sur ce qui pourrait (devrait ?) devenir une station balnéaire mais qui ne le deviendra qu'à condition de garder les touristes sur place. rappelons quand même que la Galerie marchande, en son temps, avait été construite pour répondre à la demande des vacanciers du vvF. et que estivants et locaux trouvaient dans la petite épicerie qui s'y était installée de quoi se dépanner, ou acheter leur pain. Il y a bien un distributeur de pain aux terrasses de Kerbrest. Mais même là, ce n'est pas du commerce local, le pain vient de Quimperlé.

Cet article sera la dernière contribution de caroline Pecchia à la rubrique “Libre expression” du bulletin municipal.
C'est Patricia Le bec danse qui la remplacera au sein des conseillers municipaux de nouvel élan pour Guidel.

Les élus du groupe Nouvel Élan pour Guidel : Caroline Pecchia-Bouhourd,  Pierrick Le Dro
Vos réflexions et informations :
nouvelelanpourguidel(@)gmail.com


Guidel Nouvel Horizon

En cette période de rentrée scolaire, la tendance au sein de la municipalité semble plus portée sur “la gestion de l’existant”, que sur la construction de projets structurants ou innovants pour notre commune.

Manque d’inspiration de la part d’une équipe à la manoeuvre de longue date et qui peine à impulser une nouvelle politique consécutivement au départ de son leader ? Sans doute. mais il est aussi possible d’analyser la situation sous le prisme des finances locales.

Exsangues, les finances de la commune subissent l’action conjuguée du lancement simultané en début de mandat de beaucoup de programmes d’investissement (nouvelle école maternelle, centre d’incendie et de secours, terrain synthétique, ZAC centre et de la Saudraye…) et d’une baisse des dotations de l’État.

C’est bien dans ce contexte que vient d’être signé cet été la souscription d’une nouvelle dette de 2 millions d’euros (votée au budget 2018 pour couvrir le dépassement -abyssal- du coût de construction de l’école de Prat Foën).

Sans discuter de l’opportunité d’un projet par rapport à un autre, une bonne gestion implique aussi une maitrise du budget en avançant par étape. mais nous aurons l’occasion d’évoquer ce sujet lors des débats d’orientations budgétaires 2019 en fin d’année.

Virginie Robin-Cornaud, élue municipale
06 83 58 00 46  virginie.rc56(@)gmail.com


L'Agglomération et Nous

Trois points particuliers doivent être signalés, en cette fin d’été, à propos de la présence de l’agglomération sur Guidel et des actions qu’elle mène sur notre commune.

La fin des travaux d’extension et de modernisation de la capitainerie au port de plaisance. Représentant un investissement de 170 000 €, cette extension a permis de rendre accessible à tous cette nouvelle capitainerie et d’y installer un point d’informations touristiques. Il s’agit donc d’une belle réalisation qui complète harmonieusement l’agrandissement du port (207 places à flots sur pontons), l’installation d’une aire de carénage, ouverte, de plus, aux bateaux qui mouillent dans la Laïta, et le réaménagement des abords.
Bref, ce port de plaisance, géré par la SELLOR, constitue désormais un bel équipement communautaire implanté à Guidel.

La création d’un Fonds d’Intervention Communautaire / FIC. Envisagé tout d’abord pour procurer aux communes de l’agglomération une aide à la réalisation de certains de leurs projets d’investissements, le Fonds d’Intervention communautaire (FIC), désormais en place peut apporter à chacune d’entre elles une contribution de 100 000 € à faire porter sur un ou deux projets.

Quelques conditions sont à remplir, toutefois pour les projets envisagés : ils doivent recouvrir une dimension communautaire ou au minimum supra communale, la contribution de l’Agglomération à leur financement ne peut être supérieure à celle de la ville et enfin l’apport communautaire doit y être mis en valeur. Il appartiendra aux élus de notre ville de déterminer dans les mois à venir le (ou les) projet (s) pour lesquels nous pourrions solliciter en 2019 le bénéfice de ce FIC.

L’accueil des gens du voyage en été. Chacun l’a vu, la saison estivale a été marquée par de très nombreuses occupations illégales de terrains publics ou privés par des groupes de gens du voyage. Sans chercher à polémiquer sur ce problème difficile qui ne concerne pas que Guidel et relève de la compétence de l’Agglomération, il semble indispensable qu’un point complet soit fait à ce sujet entre l’Agglomération, les services de l’état et les villes concernés pour que les situations critiques et parfois tendues que nous avons connues cet été ne viennent pas se renouveler chaque année.

Jo Daniel, Maire de Guidel