Impression PDF

La gestion différenciée des espaces naturels, verts et fleuris

Guidel est une commune à la fois littorale et rurale d’une superficie très importante (5 229 hectares). Connue et reconnue pour l’importance qu’elle accorde à l’ensemble de ses espaces naturels, verts et fleuris, la ville a engagé un plan de gestion différenciée pour entretenir le domaine public et confirmer son engagement dans le développement durable à travers diverses actions coordonnées par l’Agenda 21 local.

Pour entretenir les espaces publics de la commune, les 15 agents des Espaces verts travaillent en permanence soit sur le terrain, soit dans des locaux spécifiques basés aux Services techniques où ils disposent de lieux de stockage, de serres et de matériels adaptés (véhicules, tondeuses, broyeurs…). Ce travail, qui nécessite une attention tout au long de l’année, une préparation soignée et un suivi régulier, a déjà été distingué à plusieurs reprises : prix départementaux divers, attribution d’une Fleur par le jury régional des Villes Fleuries…

La gestion différenciée est inscrite dans le développement durable ; cette forme de gestion des espaces verts et fleuris vise plusieurs objectifs :

  • rationaliser au mieux la gestion des espaces verts,
  • améliorer la qualité de vie des habitants et proposer un usage diversifié des espaces verts,
  • restaurer et préserver la biodiversité en limitant l’artificialisation de ces lieux et leur pollution,
  • favoriser la diversification des milieux et des espèces ainsi que certains processus naturels d’entretien,
  • mener régulièrement auprès du public différentes actions pédagogiques concernant l’environnement.

La gestion différenciée souhaite également répondre à des enjeux environnementaux, culturels, sociaux et économiques. Son inscription dans le développement durable apparaît notamment dans la volonté de pratiquer un entretien adapté des espaces verts selon leurs caractéristiques et selon leurs usages.

Elle s’appuie sur 3 axes indispensables à sa compréhension et à sa bonne mise en œuvre :

  • un inventaire détaillé : le service des Espaces Verts et l'Agenda 21 local répertorient toutes les surfaces, les linéaires et les unités gérés par les services municipaux. Chaque espace a été classé dans une des 15 catégories identifiées.
  • une cartographie de chaque zone concernée : chaque espace du domaine public a été transposé sur une carte ; à chaque type d'espace correspond un protocole d'entretien particulier, différent selon leur nature et leur usage.
  • des codes qualité qui précise pour chaque secteur le type d'entretien, la nature et le rythme des interventions. (voir le détail lien vers le pdf Les 5 codes qualité de la gestion différenciée)

Les espaces verts publics en quelques chiffres :

  • 83 hectares de parterres, massifs floraux, espaces engazonnés, terrains de sports enherbés, espaces boisés, prairies, vergers, bassins d’orages, liaisons vertes...
  • 81,7 km de talus plantés, d’alignements d’arbres en espace urbain, arbres, arbustes, haies, sentiers et chemins de randonnée
  • 427 jardinières et suspensions de talus plantés