Impression PDF

Libre expression (Terre et Mer N°104 - Janvier 2021)

La Majorité : Guidel au Coeur

CONCRET, SÉRIEUX ET EFFICACE

En place depuis 6 mois, notre équipe municipale poursuit son travail en s’engageant dans le mise en œuvre des principaux axes de son programme.
Sans en dresser une liste exhaustive, nous pouvons en rappeler quelques grandes lignes, pour que chacun puisse percevoir la cohérence de toute cette démarche.

-Travaux : On peut signaler : le stade de rugby qui deviendra, dès la rentrée prochaine un équipement majeur pour ce sport de plus en plus populaire.
Le second parking de Prat-Foën, très utilisé, le groupe de travail sur la future ré-utilisation des locaux de l’ancienne école maternelle de Polignac.

- Pour l’urbanisme, les travaux de révision de notre PLU sont bien engagés, tout comme les discussions pour l’avancement de la ZAC.
Notre implication dans la transition énergétique est surtout perceptible aux services techniques municipaux à travers 3 réalisations :
- la récente acquisition de 2 véhicules électriques
- la prochaine construction d’une ombrière dont le toit sera recouvert de panneaux solaires
- la préparation d’un chantier plus important pour la réfection de la toiture du grand bâtiment, qui sera lui-même bientôt recouvert de panneaux solaires.

Sports, on note les avancées du futur complexe sportif de Kergroise appelé bientôt à recevoir le terrain d’honneur pour le foot et une piste d’athlétisme (6 couloirs) avec divers équipements complémentaires.

Toujours très mobilisé, le CCAS a mis en place une commission permanente pour les aides sociales facultatives et prépare divers projets pour le début 2021. De même, il va engager la MAPA dans la formule du forfait soins qui prévoit bientôt le recrutement d’un(e) infirmier(ère) coordonnateur de l’établissement.

Le secteur Enfance-Familles, réfléchit à l’éventuelle installation d’une microcrèche ou d’une Maison des Assistantes Maternelles au sein de l’ancienne école de Polignac.

A propos de la sécurité, le renforcement en cours de la Police Municipale est en cours par le biais du recrutement d’un nouvel agent qui viendra compléter l’équipe en place.

Enfin, nous devons signaler pour la citoyenneté, la relance du Conseil Municipal des enfants et le démarrage du projet de budget participatif, attendu pour beaucoup.

Travaillant discrètement, mais très sérieusement, sur ces projets et d’autres perspectives dont la liste pourrait être largement complétée, notre équipe “Guidel au Cœur”, reste très investie dans la réalisation de son programme, au bénéfice de tous et toutes, pour le maintien du bien-vivre à Guidel.

Les élus de Guidel au Cœur


GUIDEL AVENIR

LA CONFIANCE, UNE VALEUR QUI SE MÉRITE

L’organisation de toute vie en collectivité, notamment celle de la vie municipale, impose à chacun l’acceptation des différences, l’écoute, le respect des opinions, la concertation, la franchise et la transparence dans le processus décisionnel. Lorsque le débat est ouvert et honnête, le citoyen fait preuve de sagesse et d’intelligence, il a le souci de son environnement, le respect des services et du bien publics, est force de proposition. Les élus écoutent, échangent, analysent, débattent, élaborent des projets et prennent des décisions éclairées en toute transparence. C’est ce qu’il est convenu d’appeler un exercice sain de la vie démocratique communale. C’est à ce prix que se construit peu à peu la vertu cardinale de la vie communale : la confiance des citoyens envers leurs élus.

Hélas, il semble que cette vision échappe à notre maire qui semble confondre démocratie locale et exercice solitaire du pouvoir. Oubliés les électeurs courtisés durant la campagne !

Voici “mes administrés”. Leur parole lointaine ne parvient que difficilement aux oreilles de l’édile qui ne les écoute que si elles vont dans le sens qu’il souhaite. Les élus d’opposition ne sont pas mieux écoutés que les citoyens.
C’est ainsi que le travail en commission ou les actes posés en conseil municipal relèvent parfois plus du théâtre que du débat d’idées tant il est parfois difficile de faire entendre une parole différente de celle de l’équipe majoritaire.
Nos questions reçoivent des réponses évasives, voire des fins de non-recevoir, nous apprenons certaines décisions par la presse et la majorité n’hésite pas à y présenter des décisions n’ayant pas encore fait l’objet d’un
vote en conseil municipal (budget participatif).

Dans ces conditions, comment faire confiance au maire pour gérer  efficacement les affaires de la commune si, lui-même, ne fait pas confiance aux élus de l’opposition au point de ne pas leur donner les informations qu’ils
réclament au nom des guidélois ?

S’il est normal que le maire ait une certaine latitude pour travailler efficacement, il est inconcevable que la gestion communale soit aussi solitaire,
aussi opaque et dans un tel mépris de l’opposition démocratiquement élue.
Chaque fois qu’il en aura l’occasion, le groupe Guidel avenir fera entendre sa voix sur les sujets qui intéressent les guidélois, que ce soit en commission, au conseil municipal ou via la communication officielle de la commune.

Les élus Guidel Avenir

Site : www.guidel-avenir.bzh
Facebook : Guidel Avenir
Courriel : guidelavenir@gmail.com


GUIDEL POUR TOUS

L’AGRICULTURE À GUIDEL ET SES ENJEUX

Les conséquences économiques et sociales des confinements justifiaient à elles seules un article. Nous retenons néanmoins ce thème de l’agriculture, réservant nos analyses sur les effets délétères de la crise à un cadre moins
contraint.

En 1950, Guidel comptait 410 fermes réparties sur 150 hameaux. Le remembrement mené dans les années suivantes a restructuré les parcelles et paysages.
Beaucoup d’erreurs ont été commises mais désormais chacun s’accorde à dire qu’une autre agriculture est possible.

En 2020, celle-ci conserve une place importante à Guidel : 2560 ha, soit 49 % de la surface communale, sont exploités par 25 agriculteurs guidelois et 20 provenant de communes voisines.
Soulignons la part croissante de l’agriculture biologique : 9 % des surfaces agricoles.

Le secteur, avec ses réussites, ses échecs et des pratiques parfois excessives, est confronté à des défis.

Le premier est celui du vieillissement de sa population : 18 % des agriculteurs de la commune ont plus de 58 ans. L’agrandissement continu des exploitations et l’artificialisation des terres rendent difficile l’installation de jeunes paysans.

Le second est de sortir de la production de masse. Le développement de l’agriculture bio et des circuits courts sont révélateurs d’attentes. Comme témoigne un maraîcher bio guidelois, “le fossé qui s’est parfois creusé entre agriculteurs et consommateurs doit être comblé”*. Si l’on ne trouve pas à Guidel porcheries, poulaillers démesurés ou fermes-usines, comme dans certaines communes du département, ces pratiques dégradent l’image de la profession. La qualité de l’air, de l’eau sont des sentinelles; les analyses effectuées sur les cours d’eau de la commune présentent des résultats devant être améliorés. Pour surmonter ces problématiques, multiplions les initiatives sur notre commune, mêlons agriculture biologique et développement local, préservons les terres
en maîtrisant l’étalement urbain. Nous pouvons organiser des rencontres entre producteurs et consommateurs, faire preuve de pédagogie, offrir aux agriculteurs des espaces dédiés, des RDV réguliers pour la vente directe. Cela marche : des paysans se lancent avec succès dans de nouvelles cultures et nouveaux circuits de vente.

Engageons Guidel dans une démarche volontariste de gestion des terres, facilitant le renouvellement des exploitants et la diversification des cultures, permettant aux agriculteurs quittant leurs terres de passer la main sereinement.
Enfin, valorisons la reconstruction de haies et bocages, garants d’une biodiversité essentielle à notre environnement.

* Témoignage de P. Le Scolan à retrouver sur notre site.

Les élus Guidel pour tous :
Henri LAMY, Laure DETREZ,
Pierre Yves LE GROGNEC et Isabelle LOISEL.
Plus d’infos : www.guidelpourtous.bzh
Facebook : Guidel pour tous


EN CONTACT AVEC L'AGGLOMÉRATION

GUIDEL DANS LE PROJET TERRITORIAL DE LORIENT AGGLOMÉRATION

Comme chacun a pu le lire, ces derniers temps dans la presse, le Conseil communautaire de Lorient Agglomération a décidé, sur proposition de son président Monsieur Fabrice Loher et avec l’accord du bureau des Maires,
de s’engager dans l’élaboration et la rédaction d’un Projet de Territoire.

Ce document auquel chacun pourra se référer dans les prochaines années doit nous permettre de répondre à quelques questions précises :
- Que voulons nous faire du territoire communautaire dans les dix prochaines années ?
- Quelle place pour chaque commune (donc pour Guidel) dans cet ensemble ?

On l’a déjà mentionné, le pilotage de cette importante action est confié à Monsieur Marc BOUTRUCHE, ancien élu de Guidel et aujourd’hui maire de Quéven et Vice-Président de l’Agglomération en charge de l’Habitat.

Cette démarche ambitieuse, dont on n’a pas fini de reparler comprendra, un important aspect participatif, visant à permettre à celles et ceux qui le souhaitent de s’exprimer sur :
- Leur ressenti par rapport à l’Agglomération
- Leurs attentes et souhaits face à l’avenir
- Leur volonté de pouvoir s’y impliquer de différentes manières.

Ce peut être aussi une bonne occasion de faire ressortir les grandes singularités de Guidel que sont :
- Sa zone littorale, fréquentée toute l’année, mais aussi atout touristique
- Ses nombreux espaces naturels protégés
- Sa place importante dans l’agriculture du Pays de Lorient
- Ses activités économiques en développement (voir les Parcs des Cinq Chemins et de Pen Mané)
- Sa croissance démographique continue
- Sa position géographique de voisinage direct avec Quimperlé,
Rédéné et Clohars Carnoët qui peut se révéler importante pour des actions communes avec Quimperlé Communauté.

Régulièrement interpellés par de nombreux guidélois sur les services communautaires (transports, déchets, eau et assainissement…) il nous est souvent demandé : “qu’est-ce que ça nous apporte finalement d’être aujourd’hui dans l’Agglo ?”.

Avec le lancement du projet territorial, ce questionnement va changer car il ne s’agira plus de voir ce que l’Agglomération peut nous apporter mais plutôt ce que la présence de Guidel, de sa population et de ses différents atouts
peut apporter au Pays de Lorient, dont nous sommes membres à part entière…


Jo DANIEL,
Vice-Président de l’Agglomération
Françoise BALLESTER et Patrice JACQUEMINOT,
conseillers communautaires,
Lorient Bretagne-Sud Agglomération