Impression PDF

Libre expression (Terre et Mer N°105 - Avril 2021)

La Majorité : Guidel au Coeur

CONCRET, SÉRIEUX ET EFFICACE

Distinguée positivement par la publication des chiffres du dernier recensement, notre ville l’a été aussi lors de la parution du rapport de la Chambre Régionale des Comptes qui a fait ressortir sa « gestion financière maitrisée » au cours des années 2014 à 2019.

Ce mouvement s’est poursuivi lorsque la presse régionale s’est intéressée aux villes « les moins dépensières de Bretagne », puis à travers le classement de l’Association nationale des « Contribuables Associés » et son « Argus des Communes ».

Bref, même si tous ces écrits sont à prendre avec un peu de distance, ils reflètent à leur manière, une vision de notre ville bien plus proche de la réalité que celle que certains (nes) cherchent, mais sans grand succès, à faire passer auprès de personnes souvent trop crédules. Ne leur en déplaise, les bons résultats obtenus, grâce au travail de tous et toutes, ne demandent qu’à être confirmés dans l’avenir.

Cette vision, particulièrement positive a été aussi soulignée par M. J.Y LE DRIAN, Ministre des Affaires Etrangères, M. L. CHESNAIS-GIRARD, Président de la Région, M. P. FAURE, Préfet du Morbihan et plusieurs autres personnalités politiques lors de leur passage à Guidel pour une visite d’entreprise et la reconnaissance de son succès à travers le Plan National de relance économique.

Quelques semaines plus tard, c’est une autre caractéristique de notre commune qui a été mise en avant lors de la signature officielle de la convention de partenariat établie avec l’Association « Des Carrés dans des Ronds », accueillie jusqu’en juillet 2022 au sein de l’ancienne école maternelle de Polignac. Sensible aux situations particulièrement difficiles de ces enfants et de leurs familles, notre ville a su modifier ses programmes et se mobiliser pour permettre à cette association de commencer à concrétiser son projet de création d’un « Centre des Possibles », véritable lieu de pré-scolarisation adaptée pour ces huit jeunes enfants polyhandicapés au potentiel à découvrir.

Sur plusieurs autres domaines qui pourraient être développés, nous pourrions nous satisfaire de la belle évolution de notre commune et des bonnes perspectives d’avenir qui se présentent à elle.

Toutefois, là n’est pas aujourd’hui l’essentiel. Dans le contexte de crise sanitaire, et les sentiments de lassitude, voire de découragement et d’incertitudes face à l‘avenir que beaucoup d’entre vous éprouvent, il est bon que vous sachiez qu’ici à Guidel face à toutes vos difficultés vous pouvez vous appuyer sur une équipe municipale qui, tout comme vous a « Guidel au cœur ».

Les élus de Guidel au Cœur


GUIDEL AVENIR

"GOUVERNER, C'EST PRÉVOIR ET ANTICIPER LES CONSÉQUENCES DE SES DÉCISIONS"

La Chambre Régionale des Comptes a remis un rapport élogieux sur la gestion de la ville entre 2014 et 2019. Les dépenses de fonctionnement furent maitrisées, le programme d’investissements conduit à son terme, les impôts stabilisés. Nous ne pouvons que nous féliciter de ce résultat obtenu sous l’ancienne mandature, auquel des élus de Guidel Avenir ont largement contribué. Ce rapport tire pourtant un signal d’alarme. Avec une population en forte hausse, la dépense publique doit être réorientée pour assurer un meilleur service à la population. Après plusieurs décennies marquées par une politique communale basée sur l’investissement, il nous semble urgent aujourd’hui de réduire la voilure en termes d’investissements.

Un nouveau plan pluriannuel d’investissements doit être réinventé : les retards pris par la ZAC, le dérapage en 2019 des budgets de construction de l’école (plus de 6 M d’€) et du stade de rugby (1,7 M d’€) vont lourdement impacter nos capacités d’investissements futurs. Or l’équipe majoritaire, en manque d’initiative, poursuit sans réflexion sur cette mauvaise trajectoire avec un complexe sportif à Kergroëz (stade de football, stade d’athlétisme, trente-trois terrains de boules) pour 3,1 M d’€ alors qu’on nous annonce déjà d’importants coûts supplémentaires pour des travaux non prévus, une construction supplémentaire oubliée du projet initial à l’école Prat Foën et une foultitude de dépenses correspondant à des promesses électorales (rénovation du tennis-club, nouveau skate-park dont le lieu n’est toujours pas déterminé alors que le budget est débloqué, nouveau gymnase, promesses à diverses associations culturelles…). Des budgets qui semblent bien sous-estimés au regard des coûts des travaux réalisés ces dernières années : la volonté serait-elle enfin de jouer la raison dans les montants dépensés ou nous présenter aujourd’hui un programme d’investissements qui semble tenir la route ?

Mais, outre le retard incompressible de la ZAC qui sursoit au paiement par Nexity de 2,5 M d’€, l’amateurisme dans la gestion de la piscine risque de coûter plus de 1,5 M d’€, et quid du projet du transfert de l’école de voile au Sémaphore ?

Alors, oui, nous sommes inquiets car ce programme d’investissements pour cette nouvelle mandature, nous semble approximatif et non exhaustif, alors que nous nous engageons pour les années à venir sur des montants d’investissements très (trop ?) conséquents

Les élus Guidel Avenir

Site : www.guidel-avenir.bzh
Facebook : Guidel Avenir
Courriel : guidelavenir@gmail.com


GUIDEL POUR TOUS

COLLÈGE PUBLIC À GUIDEL : LA QUESTION DU LIBRE CHOIX

Le sujet de la création d'un collège public à Guidel revient sur la table régulièrement, depuis près de 40 ans. Ne serait-ce qu'au cours de ces 12 dernières années, les programmes pour les élections municipales mettent en avant cette priorité, parfois de manière électoraliste. Effet d'affichage ou réel engagement ? En tout cas, malgré le travail de fond et de longue haleine mené par les associations, les collectifs et le soutien d'élus, ce projet n’a pas trouvé jusqu'à présent une écoute et un crédit favorable auprès des municipalités successives et du Conseil Départemental. Encore faut-il que nos responsables soient convaincus pour convaincre.

Dans son programme, « Guidel pour tous », comme auparavant d'autres listes de notre tendance, a inscrit « soutenir la démarche » et, dès février 2020, a relayé et signé la pétition du collectif de parents d'élèves. Plus de 1500 signatures électroniques et manuscrites ont été recueillies en quelques semaines, malgré le contexte sanitaire limitant la communication directe.

L'urbanisme galopant et les logements qui en découlent, la révision du PLU annonçant une jauge d'environ 13 000 habitants dans les années à venir, ne peuvent faire l'économie de services publics de proximité. Une commune de la taille de Guidel, sans collège public, est une exception en France et ce service DOIT être proposé.

Un collège public à Guidel oui, mais sur la base d’un projet d’établissement proposant une ou des thématiques liées à son environnement et à son tissu associatif riches. Des pistes ont déjà été évoquées : options jazz, breton (évitant aux collégiens un déplacement vers une autre ville pour continuer à l'apprendre et le parler), sports de glisse, rugby... Une concertation citoyenne, impliquant les jeunes de Guidel et une co-construction avec les professionnels liés aux thèmes évoqués sont indispensables pour réaliser un projet pédagogique original.

Un collège public à Guidel, innovant en termes d'éducation et d'enseignements, c'est un critère de choix pour l'implantation de nouvelles familles, par conviction et par commodité (les enfants ne sont pas contraints à des heures de transport quotidiennes comme c’est le cas depuis des années : 50 minutes de transport scolaire pour aller au collège de Queven par exemple). Un collège public faciliterait l'implantation de familles avec enfants, petits et grands, favorisant le dynamisme de la commune et permettrait une meilleure intégration de nos jeunes à la vie de leur commune.

Afin de garantir à chacun le libre choix, nous souhaitons un équilibre et la réussite pour l’ensemble des groupes scolaires quels qu'ils soient. Le Conseil Départemental (CD) et l'éducation nationale auront à se prononcer sur ce dossier dans les prochains mois. Ce projet se doit d'être ambitieux, concerté, bien argumenté et porté avec conviction par nos élus et représentants au CD, pour qu'il ait des chances d'aboutir.

Les élus Guidel pour tous :
Henri LAMY, Laure DETREZ,
Pierre Yves LE GROGNEC et Isabelle LOISEL.
Plus d’infos : www.guidelpourtous.bzh
Facebook : Guidel pour tous


EN CONTACT AVEC L'AGGLOMÉRATION

BIENTÔT NOTRE NOUVELLE DÉCHÈTERIE

En préparation depuis plusieurs mois et annoncé officiellement le 18 février dernier en mairie, en présence de Gwen LE NAY, vice-président de l’Agglomération en charge de ce programme, du maire Jo DANIEL, de Madame ROBERT, directrice et de F. GUEGANO, du service « gestion et valorisation des déchets », le chantier de la future déchèterie de Pen Mané vient de commencer.

Attendu par tous et prévue pour durer de 10 à 11 mois, ce chanter va doter notre ville d’un équipement « nouvelle génération » à la hauteur des besoins de sa population actuelle.

Nous allons passer, en effet de la surface assez restreinte de 2 535 m² que nous connaissons aujourd’hui à un espace de  9565 m². 17 possibilités de tri différentes y seront proposées dans des flux spécialement organisés : les métaux, les cartons, le mobilier, le bois, les gravats, les encombrants, le plâtre, les végétaux, le verre, les papiers, les textiles, les DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques), les huiles de vidanges, les lampes, les batteries, les piles et accumulateurs, les déchets dangereux de ménages.

Afin d'accentuer les efforts pour la réduction des déchets, un point réemploi pourra y accueillir 2 à 3 fois de volumes d’objets usagés ou détériorés nécessitant une remise en état avant d’être revendu à bas prix à la boutique du « comptoir du réemploi ».

Dotée d’une enveloppe budgétaire prévisionnelle de 1 450 000 € HT, cette nouvelle déchèterie s’apparentera a bien plus à un lieu de valorisation qu’à une « simple plateforme » de dépôts de déchets divers. Sa future mise en service nous sera très utile contre la recrudescence des dépôts sauvages que nous recommençons à voir de plus en plus souvent dans notre campagne qui s’en trouve souillée et détériorée.

Après la station d’épuration à Kergroise (2018), les extensions du port et de sa capitainerie à Guidel-Plages, cette future déchèterie constituera un nouvel équipement majeur réalisé par l’Agglomération pour notre ville et ses habitants.

Jo DANIEL,

Vice-Président de l’Agglomération
Françoise BALLESTER et Patrice JACQUEMINOT,
conseillers communautaires,
Lorient Bretagne-Sud Agglomération