Impression PDF

Libre expression (Terre et Mer N°98-Avril 2019)

La Majorité : Ensemble vers Guidel 2020

Ensemble, vers Guidel 2020

Chacun le sait, derrière ce titre précis, notre groupe majoritaire au sein de la municipalité s’est constitué, début 2014, avec la farouche volonté de poursuivre la modernisation de notre ville et d’en assurer le développement tout en maintenant un bon équilibre entre la zone urbaine (Guidel centre), la campagne et le secteur littoral.

De plus, ceci s’est envisagé dans le contexte politique actuel où l’on ne fait plus rien seul et où il nous faut travailler avec des instances supra communales comme l’agglomération, le Département et sur certains points spécifiques, la Région Bretagne.

Aujourd’hui, à l’approche de la dernière année de notre mandat, quelques constats s’imposent : les principaux projets que nous avons envisagés ont été réalisés, par nos soins ou avec le concours de partenaires extérieurs publics (agglomération, Département…) ou privés. C’est notamment le cas du centre de secours des cinq chemins, du réaménagement de la Place le Montagner, de l’extension du port et de sa capitainerie (Agglomération et Ville), du terrain de foot en synthétique…

D’autres sont en cours de réalisation ou vont bientôt démarrer : la nouvelle école maternelle de Prat Foën, le futur stade de rugby, le développement commercial et touristique de Guidel Plages (implantation en bas des terrasses de Kerbrest de nouveaux commerces, début de construction du bâtiment d’accueil des anciens locaux commerciaux de la galerie marchande, etc…).

Bref, dans ce contexte et malgré les différents changements survenus ces dernières années au sein de notre équipe, le cap a été maintenu et les principaux objectifs du groupe “Ensemble, vers Guidel 2020” devraient être atteints.

Le calendrier qui s’annonce va nous amener à nous préoccuper de la suite et à voir comment toute cette dynamique caractérisée notamment par une forte volonté d’entreprendre, le souci d’un lien permanent de proximité avec tous les guidélois et les
guidéloises, la recherche incessante du dialogue avec tous les groupes (commerçants, représentants de quartiers, associations diverses, groupes sportifs, culturels, socioprofessionnels…) va pouvoir perdurer.

Quelques impératifs pour cela :
Rester unis autour des mêmes objectifs de développement maitrisé et harmonieux de notre ville avec le souci d’y préserver le bien-être de tous et toutes ;
Préserver dans tous nos actes le maintien d’un bon équilibre entre les divers composants de notre ville et la sauvegarde de son identité singulière ;
Poursuivre avec les services de l’état et nos principaux partenaires (agglomération, Pays de lorient, Département, Région, la co construction de projets bénéfiques pour Guidel et ses habitants (tes) ;
Maintenir avec tous nos concitoyens (nes) qui résident ou travaillent sur notre ville, ceux qui y séjournent lors de vacances ou qui y passent ponctuellement, des relations accueillantes et bienveillantes, soucieuses du respect et de la proximité avec chacun.
au-delà de ces grands objectifs qu’il conviendra de décliner concrètement, de bonnes perspectives sont envisageables pour maintenir Guidel dans sa dynamique positive actuelle, en renforcer l’attractivité, en assurer le développement et le rayonnement.

Les élus de la majorité
“ENSEMBLE VERS GUIDEL 2020”


Guidel Autrement 

Budget municipal : Bilan en demi-teinte

La population de Guidel augmente régulièrement, avec 1200 habitants supplémentaires depuis 2010. Cette croissance démographique est une chance pour peu qu’elle soit maîtrisée comme nous le soulignions dans une  récente expression. Sur le plan budgétaire, l’augmentation du nombre de contribuables permet à la commune de disposer d’une véritable dynamique. La seule fiscalité locale représente plus de 65% des recettes de fonctionnement. Pour mémoire, le budget de fonctionnement de Guidel est de l’ordre de 10 millions annuels. Le budget d’investissement varie au rythme des programmes mais surtout des ressources de financement, entre 4 et 6 millions de 2014 à 2018.

Si les taux d’imposition sont stables depuis 2010, chacun constate toutefois une augmentation de ses impôts locaux liée à la progression des bases fiscales. Elles ont augmenté de 14% depuis 2010. L’augmentation de la population, conjuguée à celle des bases, se traduit par une croissance des recettes de fiscalité locale de près de 1 millions d’euros en 5 ans (15%), soit 7,75 millions en 2018.  La baisse des dotations de l’État (25% des recettes) a été significativement atténuée par les compensations de l’agglomération. Au total, l’équipe municipale a cumulé près de 2 millions d’euros de recettes supplémentaires depuis le début de mandat.

Un effort de maîtrise des dépenses de fonctionnement est constaté depuis 2016. Nous ne partageons pas cependant certaines orientations. Il est possible de faire mieux, notamment pour le monde associatif.

22 millions d’euros ont été réalisés à fin 2018, nous serions à 30 millions en fin de mandat avec des promesses de campagne non tenues. Le transfert des équipements sportifs, budgétairement sous-estimé, doit être étalé. Il coûtera probablement 7 à 8 millions et obérera les investissements du prochain mandat. Que dire du projet de la ZAC Centre et Saudraye ? Le désendettement de la commune attendra car les réserves budgétaires et les cessions du patrimoine communal ne suffisent pas à financer le programme d’équipements.

Faut-il pour autant renoncer aux investissements d’équipements ? Tel n’est pas notre propos. Nous étions favorables à plusieurs opérations (groupe scolaire, centre de secours, équipements sportifs). Nous déplorons cependant un manque de maîtrise budgétaire (+ 1, 9 million pour le groupe scolaire, + 1,2  million à ce jour pour le transfert des équipements sportifs).

Il faut surtout se poser la question d’une autre forme d’investissements, certes moins visibles, mais essentiels à nos yeux car appréciables au quotidien : l’amélioration des services à la population. Quelques initiatives ont été lancées, elles restent marginales et le bilan du mandat est insuffisant. La commune doit s’engager davantage dans la prise en charge des personnes âgées par le développement et le renforcement des structures d’intervention à domicile, la création de domiciles partagés et d’institutions de petites tailles pour les situations les plus difficiles. Beaucoup reste à faire pour la jeunesse.

En matière de dépenses publiques, il est nécessaire de trouver un équilibre entre l’investissement dans les équipements et l’amélioration des services à la population, pour le bien vivre ensemble à Guidel. C’était le sens de notre projet de 2014.

Les élus Guidel Autrement : Robert HENAULT, Laure DÉTREZ, Maurice LE TEUFF, Michelle DAVID, Pierre Yves LE GROGNEC

Plus d’informations sur : www.guidel-autrement.fr
Facebook: Guidel Autrement


Nouvel Élan pour Guidel

Des orientations budgétaires des plus préoccupantes

Depuis 2017 le montant des investissements explose. Deux millions en 2017, 5 millions en 2018, 7,5 millions annoncés en 2019. Est-ce bien raisonnable ? Jusqu'où peut-on aller ? La municipalité a bénéficié cette année d'un apport de 767 000 € grâce à la vente d'actifs communaux. Mais ceux ci s'épuisent et ne sont pas éternels. Nous avions d'ailleurs conseillé à la municipalité de renoncer à vendre les locaux commerciaux des Terrasses de Kerbrest et de préférer une location à une vente. Ce qui est aurait rapporté à la commune une rente et ce qui aurait aussi pu aider de jeunes commerçants à débuter. Cela n'a pas été suivi, dommage. Et pour financer tout cela la ville doit avoir recours à l'emprunt : 2 à 3 M cette année, soit près de 7 M depuis le début du mandat.

Renoncez, dans ces conditions,  au programme du cimetière paysagé qui nous coûtera quelque 450 000 € . Vous avez mieux à prouver qu'à réaliser coûte que coûte des promesses de campagne.

Quand aux coûts de fonctionnement, c'est pareil, ça augmente ! Les charges à caractère général de 2,5 % en 2019 et de 2,5 % aussi pour 2020. Et l'embauche de deux nouveaux cadres est en prévision.

Pourtant La source principale de recettes de la commune,  les contributions directes connaissent des incertitudes. La taxe d'habitation qui représente 2,9 M sur les 6,4 M de recettes totales ne devrait plus progresser compte tenu de la réforme en cours, elle devrait être ainsi gelée. Nous ne pourrons dans le futur qu'augmenter la taxe sur le foncier bâti, donc sur les propriétaires qui supporteront seuls les investissements communaux.

Vous maintenez pour 2019 les taux d'imposition, nous l'approuvons, mais pourrez-vous continuer à maintenir ces taux, compte tenu d'une baisse annoncée des recettes et une hausse des dépenses.


Les élus du groupe Nouvel Élan pour Guidel :  Pierrick Le Dro et Patricia Le bec Danse
Vos réflexions et informations :
nouvelelanpourguidel(@)gmail.com


Guidel Nouvel Horizon

Réflexion sur le développement de Guidel

Nous devons nous interroger sur ce que la commune en tant qu’entité publique peut réaliser en matière de transition écologique. En considération des temps que nous traversons, c’est une question pressante d’intérêt général.

Elle est retentissante en matière d’urbanisme. La consommation des espaces agricoles doit en effet se faire de manière très raisonnée, et la conservation de la biodiversité, des paysages et du littoral, se révèle être une vraie priorité.

Nous avons entre autres des outils réglementaires tels le SCOT et la Trame verte et bleue au niveau intercommunal. Nous devrons ainsi calibrer notre PLU en conséquence, et c’est heureux.
Trop de projets initiés par la majorité relèguent toutefois ces préoccupations loin derrière des enjeux purement mercantiles et budgétaires, alors qu’il est tout-à-fait possible d’allier le développement d’une commune en harmonie avec son environnement naturel.

Gardons à l’esprit que l’environnement est notre patrimoine commun, et qu’en tant que tel il doit être considéré. En effet comme le disait Antoine de Saint Exupery : « Nous n’héritons pas de la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »

Virginie Robin-Cornaud, élue municipale
06 83 58 00 46  virginie.rc56(@)gmail.com


L'Agglomération et Nous

La présence de l’intercommunalité toujours aussi importante

Comme nous le disions dans le dernier numéro de Terre et Mer,
l’Agglomération reste toujours présente à Guidel.

La manifestation d’importance s’est tenue le 9 avril lors de l’inauguration de l’extension de la station d’épuration de Kergroise qui va désormais doter notre ville d’un équipement indispensable pour faire face aux besoins liés à l’accroissement de notre population, tout en assurant le raccordement à l’assainissement collectif de la Base Militaire de Lann Bihoué.

De plus, cet équipement doté des meilleures techniques pour le traitement des eaux usées devrait, à terme, apporter une certaine amélioration à la qualité des eaux de la Saudraye qui rejoignent la mer à la plage du Loc’h. Cet équipement va dans le bon sens et s’inscrit dans une dynamique gagnante-gagnante, pour l’agglomération comme pour notre ville et sa population. Du bon travail et un transfert de compétence réussi et assumé de part et d’autres.

En ce qui concerne la déchèterie, les choses avancent et, s’il est bien trop tôt pour en parler, de manière détaillée, sachez que dans cette démarche tout le monde fait preuve d’un esprit constructif et que malgré quelques avatars inévitables, une solution
intéressante pour Guidel et ses habitants s’élabore peu à peu. il s’agit, à nos yeux, d’un dossier essentiel pour tous les guidélois que nous essayons de régler au mieux. il sera donc poursuivi dans l’esprit de co-construction pour le bien de tous qui nous anime et que chacun connait bien.

Les fonds d’intervention communautaire (FIC)
Mis en place pour apporter un concours communautaire à chaque ville de l’agglomération pour la réalisation d’un ses projets, ce fonds d’intervention peut être sollicité, à hauteur de 100 000 euros (cent mille euros) pour toute réalisation ayant dans son objectif, une dimension intercommunale.
Nous venons de le solliciter pour notre projet de création d’un stade de rugby, dans le cadre du réaménagement global du complexe sportif de Kergroise. ceci a pu se faire en raison de l’engagement du Rugby club de Guidel dans une démarche appuyée par
la ligue de Bretagne visant à créer avec les clubs d’Hennebont et Lorient un pôle de rugby pour le Pays de Lorient.

Cette démarche, d’une dimension intercommunale incontestable devrait être bientôt amplifiée par les clubs de Lanester et l’entente Ploemeur Quimperlé.

Présentée récemment devant la commission chargée d’apprécier les projets candidats, elle a reçu un accueil favorable confirmée par une décision du Conseil Communautaire en date du 2 avril. Tant mieux.

Comme déjà dit, tout en restant hors de toute idéologie, mais sans pour autant nous renier nous poursuivons notre travail à l’Agglomération dans le sens du bien commun du Pays de Lorient et dans le noble souci d’y faire bien avancer les dossiers de notre ville et de l’ensemble de ses habitants.

 Jo Daniel, Maire de Guidel