Impression PDF

Libre expression (Terre et Mer N°99-Juillet 2019)

La Majorité : Ensemble vers Guidel 2020

Ensemble, vers Guidel 2020

Le transfert, cet été, de l’ancien “marché à la ferme” vers le cœur de station à Guidel Plages recueille à ce jour un assentiment général conforté par le vote unanime du Conseil municipal, à ce sujet, le 28 mai dernier. Nous nous en réjouissons.

Sa mise en œuvre qui n’a pas été si simple que cela à réaliser, nous permet de tirer quelques enseignements que nous voulons évoquer assez rapidement.

Le soutien de la municipalité aux jeunes producteurs (trices) locaux (ales) engagés (ées) dans des démarches liées à l’agriculture biologique, au développement de productions locales commercialisées dans des circuits courts n’est pas que théorique. Il se traduit autant que possible par des actes et la recherche de solutions concrètes face aux difficultés rencontrées

Pour la réalisation de ce transfert de l’ancien “marché à la ferme”, la ville de Guidel n’est pas restée inerte et a réussi à mobiliser les énergies et compétences nécessaires à l’apport d’une solution, à priori, durable. Cette manière de faire nécessite souvent assez grande concertation et prend donc plus de temps, mais est généralement au final plus bénéfique. Il s’agit là du type de démarches que nous privilégions le plus souvent, car elles illustrent notre recherche permanente de l’efficacité

Le transfert de ce marché à Guidel-Plages, en bord de mer, associe enfin, dans une même initiative deux dimensions identitaires de notre ville : son secteur rural et sa zone littorale. Plutôt que de chercher à les opposer, comme cela a parfois été fait, à tort, dans le passé, il vaut mieux s’ingénier à fédérer ces deux secteurs qui peuvent s’apporter beaucoup et même se renforcer l’un l’autre. Tout ceci devrait sortir du bilan que l’on tirera de cette opération en septembre prochain et pourrait nous être fort utile pour l’avenir de cette opération.

Proximité, soutien et accompagnement des acteurs confrontés à des difficultés, forte implication dans la recherche de solutions, mobilisation de partenaires et des énergies pour résoudre les problèmes sont des caractéristiques des manières d’agir des élus (es) du groupe “Ensemble vers Guidel 2020”.

Il importe de toujours poursuivre dans cette voie si utile à la population

Les élus de la majorité
“ENSEMBLE VERS GUIDEL 2020”


Guidel Autrement 

Les engagements non tenus et les renoncements

“La nature parle. Nous ne l’écoutons pas, ce qu’on détruit ne se reproduit plus. On ne s’en rend pas compte… Le désastre, nous le construisons nous-mêmes”.
(Biogée, Dialogues, 2010)

Michel Serres, l’auteur de ces mots, philosophe et académicien récemment décédé, habituellement serein et optimiste, tient là une sentence sévère. Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience que la nature, la biodiversité, la mer et son niveau, les cours d’eau et leur étiage méritent beau-coup plus d’attention que celle apportée jusqu’à présent.

Dans les communes, les projets d’aménagement et de développement durables (PADD) traduisent les engagements. Dans ces engagements, nous trouvons toujours une orientation qui sonne comme ceci dans les communes voisines : pour l’une, “il faut préserver et promouvoir le cadre de vie de la commune” ; pour la seconde, “c’est un environnement souhaitable à préserver” ;  et la troisième a fait le choix “d’être une ville active dans la transition écologique, mobilisée face au changement écologique”.
La première orientation déclinée dans le PADD de Guidel, pièce essentielle du PLU, adopté en septembre 2013, porte sur la préservation du cadre de vie et la mise en valeur de tous les éléments du patrimoine. C’est plus précis  mais il revient à chacun d’apprécier l’application.
Les dommages  commis sur le chantier du contournement sont visibles : les mouvements de terre  et de profonds creusements et échancrures défigurent le paysage jusqu’à Kerprat. Et le pire est à venir pour le segment qui suit jusqu’à La Haie, puis au-delà de Kergroise. C’est là que seront cumulés les effets négatifs sur la continuité des cours d’eau. Un hectare de zones humides et une biodiversité particulière sont également pris dans le tourment.La cohérence avec l’engagement du PADD évoqué ci-dessus est à rechercher.

Guidel-Plages a également son lot de désagréments. Promis au meilleur avec la réfection réussie du cœur de station et du cheminement vers le port, Guidel-plages voit actuellement le pire avec la construction du nouveau bâtiment “le quai 152”. Elle défigure le tout par sa démesure dont seules les personnes bien informées avaient conscience. Entrepris avec le concours de deniers publics et la bénédiction des autorités, cet édifice ne permet pas le transfert annoncé des activités du centre commercial. Est-ce admissible de cumuler : un centre commercial obsolète, un bâtiment disproportionné, et désormais un stationnement annoncé sur la colline de Kerbrest, classée en espace naturel. Nous avons voté contre ce projet, étant rappelé que près de la moitié des élus, soit 15 sur 33 ont voté soit contre, soit se sont abstenus.

L’engagement de la mise en valeur de tous les éléments du patrimoine est depuis longtemps oublié.

Le 3e point porte sur l’étalement des constructions, fréquemment évoqué entre guidélois. Nous l’avons déjà traité en décembre dernier. Le PLU est en cours de révision, des séquences sont prévues pour permettre à chacun d’apporter sa contribution. Il faut participer.

Les élus Guidel Autrement : Robert HENAULT, Laure DÉTREZ, Maurice LE TEUFF, Michelle DAVID, Pierre Yves LE GROGNEC

Plus d’informations sur : www.guidel-autrement.fr
Facebook: Guidel Autrement


Nouvel Élan pour Guidel

la dotation “sécurité” !!! C’était déjà en 2009 !!!

Sécurité ça va bouger ! Tel est le titre de l’article paru le trimestre dernier dans le bulletin municipal. Nous pensons, comme beaucoup de Guidé-lois l’ont certainement pensé, qu’il serait temps effectivement que ça bouge. Qu’il ne faut pas laisser la part belle aux auteurs des cambriolages des commerces Guidélois. Y-a-t-il eu de la part de nos élus, pour ce qui concerne la protection des biens et des personnes résidant à Guidel, une véritable prise de conscience de la situation ? Nous n’en sommes pas si sûrs, à vrai dire pas certains du tout ! Dans l’article de ce dernier Terre & Mer, nous pouvons lire “il a été rappelé à chacun qu’il doit absolument sécuriser lui-même ses installations”. D'accord ! Mais commerçants et particuliers doivent alors être accompagnés. Parler et même l’écrire aussi simplement, c’est ne pas prendre la mesure de la situation et renvoyer les victimes à leur propre responsabilité. Toujours dans le même article, nous pouvons lire “si la sécurité n’a pas de prix, elle a réellement un coût”. A cela nous répondons à nos élus : “Saisissez alors les opportunités qui vous sont offertes en termes de dotations de l’État”. En décembre 2014 nous regrettions déjà leur absence aux commissions sécurité du département, lesquelles commissions proposaient une dotation par commune pour la mise en place des dispositifs de vidéo protection. Ces dotations étaient accompagnées, comme il se doit dans un tel cas, d’un dispositif législatif (charte éthique) indispensable à sa mise en œuvre. Dire que “la sécurité a un coût” alors qu’on n’use pas des dispositifs financiers proposés par l'Etat, et cela depuis 2009 ? pour en diminuer le coût, en arguant de surplus que “la vidéo protection ne pourra s’envisager qu’une fois notre ville connectée à la fibre” est la démonstration flagrante que nos élus responsables de  la sécurité s’écartent du cadre de la mission régalienne que leur confie l’État et les électeurs en matière de sécurité et ne disent pas toute la vérité aux Guidélois.


Les élus du groupe Nouvel Élan pour Guidel :  Patricia Le bec Danse et Yvon ROBERT
Vos réflexions et informations :
nouvelelanpourguidel(@)gmail.com


Guidel Nouvel Horizon

Espaces côtiers naturels menacés

À l’heure où l’ensemble de la réglementation s’oriente vers une maîtrise de l’étalement urbain et vers une protection de notre patrimoine environnemental, on assiste à Guidel comme à une frénésie de la consommation des espaces agricoles et même naturels, certes initiée par le passé, mais qui ne s’explique pas dans le contexte actuel.
Ainsi le nouveau projet d’urbaniser la colline de Kerbrest (au-dessus de l’immeuble récent “Les Terrasses de Kerbrest”) en créant 31 000 m² de zones de parkings aménagés permanents malgré l’interdiction posée par son classement en espace naturel protégé dans notre PLU, interroge tant il est décalé.
S’il apparaît que le potentiel de stationnement existant à Guidel-Plages n’est pas pleinement optimisé, les questions environnementales et de circulation sur l’anse et la route des plages ne sont également pas traitées en amont, c’est à dire de manière à garantir la préservation de notre patrimoine côtier.
Il relève pourtant de la responsabilité de la commune de le préserver, et de rechercher les possibilités d’améliorer le stationnement pour Guidel-Plages dans les espaces déjà urbanisés.

Virginie Robin-Cornaud, élue municipale
06 83 58 00 46  virginie.rc56(@)gmail.com


L'Agglomération et Nous

Les interventions estivales de l’Agglomération à Guidel

4 secteurs d’intervention vont caractériser la présence de l’Agglomération sur Guidel au cours de l’été.

sociétés des 5 Chemins et de Pen Mané (voir Terre et Mer n°98) la prochaine arrivée de nouvelles entreprises sur notre ville se confirme. Cela passe par AudéLor et le service compétent de l’Agglomération pour trois peut-être quatre entreprises. Cela s’est fait aussi directement lors de transactions entre un établissement bancaire et un chef d’entreprise de la région désireux de venir s’implanter à Guidel, ce qu’il devrait faire dans les prochains mois.
Il est souvent dit que notre ville est attractive, cela concerne aussi les chefs d’entreprises qui y apprécient notamment la facilité d’accès à la voie express et la proximité de l’aéroport de Lann Bihoué.

La nouvelle déchèterie : ce projet évoqué à diverses reprises avance progressivement et doit pouvoir être confirmé officiellement avant l’été. Cette construction d’une déchèterie neuve, agrandie et mise aux normes est attendue par toute la population de Guidel à qui elle rendra de nombreux services. Sa réalisation marquera pour tous le signe d’une bonne coopération entre l’Agglomération et notre ville.

 Jo Daniel, Maire de Guidel